- suspendu entre les gorges d'un canyon naturel -

Orrido (gorge) de Bellano

La gorge de Bellano est la principale attraction touristique de la ville et l'une des plus importantes du lac de Côme.

Il s'agit d'une gorge naturelle créée il y a 15 millions d'années par l'érosion du torrent Pioverna et du glacier Adda qui, au fil des siècles, ont façonné la roche en de gigantesques marmites, des ravins sombres et des grottes suggestives.

On visite les trois canyons grâce à un système de passerelles ancrées sur les hautes parois surplombant l’eau, parfaitement éclairées le soir où ces lieux charmants prennent des nuances différentes ; on les a récemment prolongées pour atteindre la grande cascade située en amont.

PRIX

Entrée plein tarif: Euro 5,00

Enfants (6 à 12 ans) : Euro 3,00

Groupes de plus de 15 participants: Euro 4,00 par personne.

Résidents (en possession d’une carte d’identité délivrée par la municipalité de Bellano) : entrée gratuite

Travailleurs de la santé ((sur présentation du badge) : entrée gratuite

Enfants jusqu’à 6 ans : entrée gratuite

INFORMATIONS POUR LA VISITE

L’itinéraire est très simple et convient à tous.

Seule la présence d’escaliers et de passages étroits doit être prise en compte.

Les chiens de toutes tailles sont admis.

Réservations uniquement pour les groupes et les grands groupes et demande de visite guidée

CONTACTS

Orrido (gorge) de Bellano

Piazza S. Giorgio, 23822 Bellano

Tél. 334.3774966

Informations Info Point Bellano

Tél. 335 1752102 – infopoint@comune.bellano.lc.it

Facebook @orridobellano

Instagram @orrido_bellano

Les espaces étroits, le jeu particulier de la lumière qui se reflète sur les parois rocheuses et sur l’eau, la végétation qui rappelle des environnements plus tropicaux et le bruit des cascades qui s’écrasent sur la pierre ont toujours inspiré de nombreux écrivains qui ont raconté sa beauté ou ont créé des légendes comme celle des Tainos ou celles liées à la Cà del Diavol.

C’est ce qui est arrivé à Stendhal, qui l’a mentionné dans son Voyage en Italie, à Johann Jakob Wetzel, qui l’a décrit comme « un théâtre de beauté et d’effroi, d’où l’on entend un bruit semblable à celui du tonnerre », et au poète de Bellano Sigismondo Boldoni, qui l’a défini comme « une horreur d’une horreur horrible ».

Bellano a toujours été liée à l’eau : non seulement à l’eau du lac, mais aussi à celle de la Gorge, car, avec sa puissance, elle a garanti pendant des siècles la force nécessaire pour faire bouger les machines présentes dans ses nombreuses usines et par conséquent pour garantir le travail et le bien-être de ses habitants. Du système primitif de canaux et de tunnels au système plus moderne de conduites forcées, en effet, les eaux de la Pioverna ont été exploitées d’abord par les forges, les filatures et les cotonneries, puis par la centrale hydroélectrique plus récente ; toutes ces activités ont en commun le lieu où elles jaillissent ou elles ont jailli : l’embouchure de la gorge, le meilleur endroit pour exploiter le saut naturel de l’eau.

Cà del Diavol

Cà del Diavol

À l’entrée du site, on aperçoit également une tour pentagonale de trois étages perchée sur un rocher surplombant la rivière, déjà connue au début du XVIIe siècle, présente dans toutes les publications qui font référence aux gorges, mais dont l’origine est inconnue. Aujourd’hui, elle est connue sous le nom de Cà del Diavol en raison des fresques de la partie la plus haute où se détachent le diable et d’autres figures mythologiques, mais aussi en raison des légendes qui ont surgi et qui l’indiquent comme le lieu de nombreux rites sataniques, de fêtes et de réunions orgiaques.

Une histoire non confirmée, mais certainement plus plausible que les légendes transmises, est celle qui, sous la domination autrichienne, considère la maison comme un point d’accès à de nombreux tunnels qui bifurquaient sous la vieille ville et dans lesquels les habitants de Bellano se cachaient pour éviter les patrouilles pendant le couvre-feu.

Des travaux sont actuellement en cours pour sa récupération complète et sa transformation en un musée multimédia très moderne qui, grâce à des dispositifs technologiques spéciaux, présentera aux visiteurs des histoires et des légendes liées à la région, ainsi que des informations historiques et naturalistes et des suggestions d’excursions pour découvrir le lac et les montagnes.

Passerelles ancrées sur les hautes parois surplombant l’eau

Galleria fotografica

Abonnez-vous à notre Newsletter

Nous utilisons Mailchimp comme plateforme de marketing. En cliquant ci-dessous pour vous abonner, vous reconnaissez que vos informations seront transférées à Mailchimp pour être traitées. En savoir plus sur les pratiques de Mailchimp en matière de confidentialité ici.